Michel Tanguy


« On ne peut plus consommer sans se préoccuper de ce que l’on mange et de la manière

dont c’est produit. En tant que consomm’acteur et mangeur politique, je fais attention à

mes choix et j’en pèse leurs responsabilités »

Auteur et journaliste, Paris

 

Passionné par l’écriture et la restauration, Michel Tanguy a su lier ces deux activités pour en faire son métier : journaliste et auteur culinaire. En plus d’amener du plaisir, la gastronomie peut être un élément important de la transition verte et c’est ce que Michel fait ressortir dans ses textes. Via un message optimiste, il écrit sur les solutions durables de la restauration pour faire connaître les bonnes adresses et les bonnes pratiques.

Ainsi il fait la promotion de l’acte responsable et de ceux qui l’appliquent au quotidien, car montrer ce qui existe, y réfléchir et en parler, c’est mettre en éveil le public sur ce sujet et orienter le secteur vers un monde meilleur.

Nombreux sont les textes signés par Michel Tanguy car il est à la fois journaliste pour de nombreux magazines comme « Fou de pâtisserie », « Le Monde des Grands Cafés », « Le Monde de l’épicerie fine » et « Vin et gastronomie » mais également auteur des livres : « Le grand cours de cuisine de Ferrandi » et « La merveilleuse histoire des pâtisseries ». Enfin il s’exprime aussi sur son site internet « micheltanguy.com ».

Et pour aller plus loin, il anime aussi des tables rondes et des conférences sur la Green Food lors de grands rassemblements dont le Mythos Festival, l’Omnivore et le dernier en date, le Sirha Green.

Partisan du développement durable autant dans sa vie professionnelle que personnelle, séduit par le projet de L’R durable, ami de longue date avec Perrine Wardak la fondatrice, il a vu son adhésion à l’association comme une évidence.

« En tant que journaliste, j’aime transmettre les synergies qui naissent de la gastronomie et de ses différents corps de métier : autant de passions et de traditions qui méritent d’être conservées au travers d’un acte durable de pleine conscience »